Externaliser : gagner en qualité en réduisant les coûts

07 Feb 2014   |  

L'externalisation en France connaît une très forte croissance autour de 10 % par an. Les entreprises doivent repenser leur fonction RH et ne se focaliser leur activité sur leur cœur de métier face à la dégradation de la situation économique actuellement. D’ici trois ans, les chiffres doivent augmenter en ce qui concerne l'externalisation d'une partie de l'activité de l'entreprise, le BPO et les autres activités comme la formation ou le recrutement. En rappelant que le but du BPO est de pouvoir répondre à la fois a un rabais des coûts et à une amélioration de la qualité de service.

Le retour sur investissement doit être assuré

Tout dépend donc de la capacité des prestataires qui doivent s'engager sur des objectifs précis et mesurables. Ils doivent être conscients que la mise en place des projets de très grande envergure créera des problèmes par rapport au retour sur investissement. Ils doivent trouver des moyens pour un retour rapide sur investissement puisque l’externalisation est avant tout une question de coût et de rentabilité. Convaincre les clients, c’est être capable de proposer des offres attractives. Dans ces conditions, le BPO a de beaux jours devant lui puisque 60 % des appels d’offres portent désormais sur des projets de BPO.

La capacité des agences en Afrique Subsaharienne

Quelquefois, le BPO peut intégrer le transfert d'une partie des équipes des RH de la société donneur d’ordre vers son agence prestataire. Ce dernier se chargera donc du recrutement des employés qu’il juge qualifié pour les tâches que les entreprises étrangères attendent d’eux. Parfois, la compétence en ingénierie sociale de ce type d'opération et la consultation des instances représentatives du personnel et l’évolution des carrières sont nécessaires. De nombreuses raisons poussent les entreprises à se trouver vers les agences africaines. Pour les pays francophones par exemple, consulter une gestion de contenu web offshore à Madagascar est primordial grâce à leur niveau culturel, mais surtout les tarifs très bas qu’elles proposent.

Comments

comments

Les articles similaires

À propos de l'auteur

J'ai travaillé dans l'informatique pendant près de 30 ans. De la formation, la maintenance, le développement, et le management, j'ai touché à presque tous les domaines. Maintenant que je ne travaille plus, je m'intéresse avant tout à Wordpress et Android

admin
Rédactrice blog